Bac INVIOLABLE couvercle solidaire

Bac normes Europe 400×300 mm – 600×400 mm hauteur 265 mm – 310 mm – 365 mm – 400 mm

Demander un devis

Réponse par retour de mail

Description

Les bacs en plastique avec demi-couvercles solidaires ont été conçus il y a de nombreuses années. Ils sont souvent décrits comme « Bacs avec couvercles crocodile » à cause de la forme de la superposition des demi-couvercles au centre du bac.
Les bacs proposés par certains fabricants sont de conception très ancienne et n’assurent pas l’inviolabilité, même si ces fournisseurs proposent des plombs en plastique pour “assurer ” l’inviolabilité.
Les bacs de première génération avaient des charnières séparées clipsées directement sur les bacs pour assembler les demi-couvercles.
Certains bacs sont conçus pour recevoir des plombs qui passent à travers des trous existants sur les couvercles et sur le bac. À première vue, ce concept semble être inviolable, mais une personne mal intentionnée peut enlever les charnières (fig. 1 ), soulever le couvercle du coté où il a enlevé les charnières, et accéder au contenu du bac en même temps qu’il maintient l’autre coté du demi-couvercle appuyé sur le bac, pour ne pas casser les plombs (Fig. 2 ). Finalement, le voleur remet les charnières, et le bac arrive au destinataire avec les plombs intacts, sans que le destinataire puisse constater qu’une partie du contenu a été volé

Certains bacs ont une conception qui est plus facilement violable, car ils ont les charnières séparées, mais les plombs se fixent uniquement sur les demi-couvercles sans passer par un trou du bac.
Dans ce cas, quand on ferme les couvercles et pose les scellés, le bac n’est pas du tout sécurisé, car n’importe qui peut procéder de la manière suivante :
– Démonter les charnières (voir Fig. 3), soulever l’ensemble des demi-couvercles du côté où il a enlevé les charnières, et accéder au contenu du bac (Fig. 4 et 5). Finalement le voleur remet les charnières, et le bac arrive au destinataire avec les plombs intacts, sans que le destinataire puisse constater qu’une partie du contenu a été volée.

  • Certains fabricants montent les couvercles sur les bacs avec des axes de charnière qui sont des pièces séparées, insérées à partir des extrémités du bac et couvercles. Toutefois, il est possible d’enlever ces axes avec l’aide d’un couteau qui les fait glisser un peu vers l’extérieur et ensuite avec une pince, on peut les retirer complètement. Ainsi, il est possible de soulever partiellement le couvercle sans casser les scellés d’inviolabilité, et de remettre les axes après avoir volé le contenu.
  • La seule solution pour assurer l’inviolabilité des bacs avec couvercles solidaires est la conception du montage des couvercles directement sur les bacs, sans charnières séparées ni de tiges séparées pour les axes de charnière. Cette conception correspond à mouler des bouts d’axe dans la masse des couvercles, et concevoir le bac avec des logements qui reçoivent ces bouts d’axe pour assurer la fonction de charnières entre bac et couvercles (Fig.9). La seule façon d’accéder au contenu serait de casser les scellés, ou de couper (ou scier) les bouts d’axe des couvercles, mais une fois les bouts coupés, il est impossible de trouver une solution qui assure la fonction de charnière entre le bac et les couvercles.
  • Cette solution exige des moules beaucoup plus complexes et donc plus chers. Lorsque l’on compare les bacs avec charnières séparées ou encore avec tiges, leurs moules sont de conception très simple (seulement avec un poinçon et une partie femelle) et n’exigent pas des parties mobiles pour démouler des zones en contre-dépouille. À titre indicatif, pour des bacs 600x400mm, les moules pour les bacs avec des charnières séparées coûtent environ 125.000€ au lieu des 250.000€ pour les moules destinés à produire des bacs qui offrent une vraie inviolabilité comme ceux proposés par Le surcoût des moules signifie que dans le prix de chaque bac il faut prévoir un montant plus élevé pour amortir le coût du moule. Cependant, l’expertise de PSA dans la conception et l’achat de moules lui permet de présenter ses bacs à des prix compétitifs par rapport aux autres bacs qui n’assurent pas l’inviolabilité.

  • MULTIBAC propose ses bacs 600x400mm et hauteurs de 265, 310, 365 et 400mm et 400x300mm avec des hauteurs de 265 et 310mm.
    Ils sont conçus pour être plombés par des colliers à serrage progressif ou par des scellés de sécurité qui s’introduisent à travers 2 trous oblongs de chaque demi-couvercle et passent à travers le trou présent sur le bac (pour une sécurisation maximale).
    Les scellés proposés  présentent les avantages suivants par rapport aux colliers à serrage progressif :
    – L’application est beaucoup plus simple et rapide car il suffit de prendre le scellé avec une main pour l’introduire à travers les trous oblongs, alors qu’il faut beaucoup plus de temps pour passer le collier à travers le trou des couvercles, plus le trou du bac, et un deuxième trou qui se trouve quelques centimètres plus bas pour ainsi faire ressortir le collier par le dessous de la poignée du bac et enfin, il faut introduire la pointe du collier à travers sa tête et serrer.
    – Pour enlever les scellés, il suffit de les tordre jusqu’à ce qu’ils cassent, alors que pour enlever les colliers à serrage progressif il faut utiliser un couteau ou autre, ce qui introduit des risques de blessures.
    Les scellés sont fournis en paires avec numérotation séquentielle, facilement détachables.
  • Les bacs couvercle solidaire MULTIBAC sont utilisés pour la logistique de produits de valeur élevée (parfums, téléphones portables, pièces de rechange automobile) et pour la distribution quand l’inviolabilité est exigée (produits pharmaceutiques, livraison online de produits alimentaires, etc…).

Informations complémentaires

Dimension